Deux mots magiques

Ma copine m’a parlé hier d’une nouvelle idée de scénario qu’elle a en tête.

On décide de faire une petite balade. Elle me raconte tout. Le personnage, les scènes emblématiques, le mari du personnage principal. L’univers est intéressant et original.

Mais il y a un souci, je lui demande : »Mais qu’est ce qui se passe dans ton histoire ? »

Elle me dit « Je sais pas encore ».

Le problème de son idée pour l’instant c’est qu’il n’y a pas de problème justement. Et pas de réaction du personnage non plus.

Et je crois qu’on connaît tous ce syndrome. On a un super univers, un super personnage. Mais aucun problème pour barrer la route du personnage principal et lui donner l’occasion de le résoudre.

Ce qui rend l’histoire hyper plate. C’est un enchainement de faits, de scènes sans grand intérêt.

Et là, j’ai compris quelque chose d’essentiel.

Ce qui rend un scénario captivant ce n’est pas tant le contenu de chaque « beat » (moment) mais le lien qui les unie.

La structure « il se passe ça, puis il se passe ça, puis il se passe ça » VS la structure « Mais/ et donc »

Personne ne veut regarder un film qui enchaine les scènes de cette façon :

« Il se passe ça, puis il se passe ça, puis il se passe ça ».

C’est mou et sans intérêt. Il n’y aucun lien de cause à effet entre ces moments clés.

Nous avons besoin d’enjeux pour ne pas nous endormir sur nos pop-corns.

Essayez de lier vos beats de cette manière :

« Le héros vit une vie banale, MAIS il se passe ça, ET DONC le héros décide de faire ça, MAIS il se passe ça, ET DONC le héros décide de faire ça ».

Pour chaque MAIS = OBSTACLE

Et pour chaque ET DONC = RÉACTION

Oubliez les structures archi-complexes. Essayez d’être simple. OBSTACLE/RÉACTION, OBSTACLE/RÉACTION, OBSTACLE/RÉACTION …

Écrire SOUTH PARK

J’aimerais vous dire que j’ai découvert tout ça et inventé cette technique …

Mais ce n’est absolument pas le cas.

J’ai découvert cette technique en regardant une vidéo de Matt Stone et Trey Parker, les auteurs de South Park.

Vous pouvez la voir juste ici:

Dans cette vidéo les deux scénaristes racontent comment ils organisent l’écriture de leurs épisodes en utilisant cette simple méthode.

Chaque moment clé dans un épisode doit être marqué comme un « mais » ou un « et donc ».

De cette manière l’histoire suit une logique de cause à effet avec un personnage essayant de résoudre un problème de manière active.

J’espère que cette petite technique vous aidera à améliorer vos histoires.

Si vous souhaitez en apprendre un peu plus sur les structures, je vous invite à lire ces articles :

Je vous souhaite le meilleur.

Timothée

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Votes comptés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *