Écrire un film étape par étape

Bonjour à tous amis scénaristes en herbe ! Aujourd’hui, j’avais envie d’écrire un article sur les étapes à suivre pour écrire un film.

Cependant, je tiens à le préciser, il n’existe pas d’ordre officiel pour écrire un film à proprement parler. Certains commenceront par la note d’intention, d’autres par le scénario directement. Et pourquoi pas ! Comprenez bien que les étapes que je vous donne ici sont celles que je mets en place de mon côté pour écrire mes projets de film. Libre à vous de trouver l’ordre qui vous convient le mieux !

Avant propos : Du plus grand au plus petit :

Avant de vous dérouler chaque étape de la création d’un scénario, j’aimerais faire un point sur la logique de ces étapes.

J’ai souvent fait l’erreur de me lancer directement dans l’écriture du scénario à proprement parler.

En fait, le scénario est l’objet final de votre travail. Mais il est essentiel de travailler par étape sous peine de se rendre compte, le scénario fini, que votre histoire est décousue et mal construite.

Écrire un scénario c’est aussi écrire des notes, écrire un pitch, écrire un personnage. Chaque étape compte et vous amène vers le sésame : le scénario. On ne met pas les fenêtres avant d’avoir mis la charpente, non ? Vous préfériez avoir à corriger votre pitch de deux phrases ou vos 120 pages de scénario ?

✔️L’objectif est de travailler par étape, du gros au petit, du macro au micro.

Chaque étape permet de valider vos constructions et de vous amener progressivement vers votre objectif, à savoir, le scénario. Vous créerez des bases solides sur lesquelles vous appuyer et être sûr d’avoir matière à finaliser votre écriture.

Cependant, vous êtes le seul maître à bord. Vous êtes libre d’écrire directement. Stephen King (On se compare au King, on est comme ça nous ! Faut voir nos chevilles !) écrit chaque jour son histoire sans savoir exactement dans quelle direction la mener. Il a des personnages, qu’il met en situation délicate et les force à résoudre cette situation. Stephen King fait avancer cette histoire au fur et à mesure, se laissant surprendre par le récit.

1 / Les notes :

Votre histoire ne risque pas de venir comme par magie. Ou si cette dernière vous apparaît au compte goutte, ce sera dans le désordre et sans aucune logique.

Une image, une phrase, une idée, un dialogue. Ca viendra dans un ordre incertain, mais ça viendra.

✔️L’important reste de noter tout ça. J’utilise pour ma part des carnets Moleskine ou de ce genre.

Je note dans ces carnets des petites phrases et les nouvelles idées qui me viennent en tête. Voilà des pages de mes carnets.

Écrire un film étape par étape scénario cinéma

Sachez qu’une histoire peut vous venir d’un rien, d’un article de journal, d’une phrase que votre tonton dira le jour de Noël. Alors ne perdez pas une miette de tout ça !

2/ Le thème et le point de vue thématique

Le thème

En premier lieu, je pense qu’il est bon de se demander de quoi parle son film ? On appelle cela le thème. Il peut bien entendu y en avoir plusieurs.

Dans son livre Inside Story, Dara Marks définit le thème ainsi :

Le thème est une énigme. Il n’est pas visible alors que d’une manière ou d’une autre il est terriblement important. Il est subtil et en même temps remarquablement porteur de sens. Sans thème, une histoire ne saurait avoir d’impact, car le thème est ce qui donne le sens aux actions de l’intrigue et un but au mouvement des personnages.

Commencez par vous poser cette question : votre histoire elle parle de quoi au juste ? D’amour ? De guerre ? D’écologie ?

✔️Quel est le mot qui incarne le mieux votre film ?

De même, quels sont les thèmes secondaires ? Notez tout ça sur un papier.

Écrire un film étape par étape scénario cinéma

Le point de vue thématique

Maintenant il s’agit de lire entre les lignes de votre idée.

✔️Quel point de vue portez-vous sur votre thème ?

Il y a bien entendu le sujet : le thème, mais aussi ce que vous en dites : le point de vue thématique.

De manière un peu grossière, on pourrait dire par exemple :

Thème : L’amour entre une personne d’âge mûr et une personne jeune.

Point de vue thématique : L’amour de ce genre est possible malgré les difficultés. L’amour est plus puissant que tout.

Écrire un film étape par étape scénario cinéma

3/ Le pitch/Logline/Synopsis court

Maintenant, il va falloir donner la trame de votre histoire dans les grosses lignes. Cela vous servira de guide tout au long de votre écriture.

Le plus simple est de relier un personnage ayant une faiblesse à un évènement le bousculant dans ses habitudes et ce qu’il va apprendre de cette histoire.

Par exemple :

  • Matrix : Un hacker solitaire apprend d’un mystérieux rebelle la vraie nature de notre réalité et son rôle d’élu dans la guerre contre ceux qui la contrôle.

Essayez de raconter votre histoire en une ou deux phrases.

✔️L’idée est de définir clairement le problème de votre héros et induire un raisonnement.

  • Avatar : Un marine (Personnage principal) paraplégique(Information caractéristique) en mission sur la planète Pandora (évènement déclenchant l’action) se retrouve déchiré entre son devoir de soldat et l’envie de protéger ce monde qu’il considère maintenant comme le sien (Indication sur le dénouement).

4/ L’arc transformationnel de votre héros :

Toute histoire vise à transformer un héros.

Grossièrement, quelqu’un a un problème interne, et apprend à la résoudre en vivant une aventure.

Exemple :

Un homme blanc raciste (FAIBLESSE) doit accompagner un pianiste noir de concert en concert à travers les états unis (DÉSIR). Il apprendra la tolérance (BESOIN) grâce à ce road-trip.  (Green Book)

Écrire un film étape par étape scénario cinéma

Ne faites pas l’erreur de définir uniquement votre héros par son aspect. Un héros est avant tout un être nous touchant dans notre être. En tant que spectateur nous nous raccrochons au problème qu’il vit et nous voulons le voir d’une manière ou d’une autre résoudre ce problème.

Cette transformation est appelée arc transformationnel ou transformation du héros.

Je ne peux que vous conseiller mes deux articles sur le sujet :

✔️Définissez très clairement le problème de votre héros et comment la quête qui lui est proposée va l’aider à se transcender.

5/ L’antagoniste, les principaux conflits et obstacles

Il va maintenant vous falloir des obstacles. La faiblesse de votre héros en est une évidemment. Pensons par exemple à Rick dans les Dents de la Mer qui devra non seulement vaincre un requin géant mais aussi par la même occason sa peur bleue de l’eau.

Mais cela ne suffit pas toujours.

Il va vous falloir des obstacles externes. Un personnage veut une bouteille de lait sauf que le supermarché est fermé. C’est un obstacle externe un peu naze, mais vous comprenez l’idée. Je vous invite pour le coup à lire mon article : Les choix du héros.

Bien entendu, il vous faut des forces antagonistes, en d’autres termes, des méchants !

Et surtout, LE méchant. L’antagoniste faisant face à votre héros.

✔️Définissez les forces antagonistes : méchant principal, obstacles, oppositions.

Je vous conseille pour en savoir plus de lire mon article sur le sujet : Écrire un scénario : L’antagoniste

6/ Structurer son récit 

Vous commencez à avoir les pièces de votre puzzle, vous y êtes presque !

Maintenant, il va falloir structurer votre récit. Je ne parle pas simplement des trois actes. Vous allez devoir être plus précis. Vous allez devoir placer chaque grands moments de votre histoire côte à côte.

voyage du héros hero's journey structure d'une histoire écrire un scénario comment écrire un scénario apprendre le scénario

Incident déclencheur, climax, noeuds dramatiques … Vous allez devoir placer ces éléments pour vérifier que votre histoire se tienne.

Pour y voir plus clair, je vous invite à lire mon article : Écrire un scénario de film – 11 moments clés pour vous aider à structurer votre scénario.

Vous pouvez aussi lire les résumés des structures clarifiée :

Cette étape est essentielle avant de vous jeter le nez dans le guidon dans votre scénario. Vous devez dans un premier temps avoir une vision plus globale de votre histoire.

J’utilise une méthode toute bête, je prends des posts-its et je note sur chaque bout de papier un moment de mon histoire. Ensuite, je les aligne et vérifie la cohérence de mes temps forts et de l’évolution de mon intrigue.

Écrire un film étape par étape scénario cinéma

Parfois, je prends simplement des Notes sur un fichier texte. À cette étape, ces notes sont compréhensibles uniquement … par moi. Voilà les notes pour mon projet Le Poisson Lanterne. C’est bourré de fautes, on ne comprend rien, mais moi je me comprends.

7/ Le synopsis détaillé

Une fois que vous avez à peu près tous vos éléments en place, il va vous falloir écrire votre synopsis détaillé. À ne pas confondre avec votre synopsis ou pitch. Vous allez écrire votre histoire comme si vous la racontiez à un ami de A à Z.

Vous résumerez chaque scène en une ou deux phrases. Les dialogues ne figurent pas sur ce document. Il n’y pas tant de détails, vous devez simplement expliquer grossièrement la scène.

Vous verrez très rapidement si tout se tient ou si vous faites fausse piste sur certaines choses.

L’idée est de voir si chaque brique s’imbrique au bon endroit.

Pour un court métrage, 1, 2 voire 3 pages feront l’affaire. Pour un long comptez au minimum 12 pages.

Vous pouvez dès lors faire lire ce document à vos amis. Vous aurez des retours sur lesquels travailler.

8/ Le séquencier :

Le séquencier est un poil plus défini que le synopsis détaillé.

Vous allez maintenant écrire une sorte de roman simplifié de votre histoire. Il n’y a que les dialogues qui ne sont pas présents mais toutes les actions y sont bien décrites et clarifiées.

Au lieu d’écrire : « Salut Hector, tu vas bien ? » vous allez écrire : « Merlin s’approche d’Hector, le salue et lui demande comment il se sent ». Vous comprenez ?

L’idée est de laisser le dialogue pour la fin. Vous pourrez vous concentrer sur cette partie par la suite sans vous pré-occuper du déroulé de votre intrigue.

9/ Le premier jet de votre scénario :

Il est temps de plonger dans votre scénario. Tous les éléments sont là. Vous n’avez qu’à rédiger le tout dans le format scénario.

C’est l’étape la plus amusante à mon sens. On respire enfin ! Notre histoire prend vie sur le papier.

Vous pouvez utiliser un logiciel spécialisé pour cela.

mise en page scénario Comment metre en page un scénario mise en page film

Vous allez enfin pouvoir écrire les dialogues ! Je vous invite d’ailleurs à lire mon article sur ce sujet.

Même si le synospis vous donne des rails à suivre, n’hésitez pas à laisser votre histoire vivre sa vie par elle-même. Gardez cet aspect organique. Ne fermez pas votre créativité en étant trop enclavé dans votre synopsis. Laissez vous surprendre. Vous trouverez des pistes intéressantes en vous laissant aller.

Le synopsis est une base sur laquelle vous appuyer et non une barrière.

Si tu souhaites en savoir plus sur la mise en page d’un scénario, je t’invite à lire mon article : La mise en page d’un scénario.

Si tu souhaites lire des scénarios déjà écrits, je t’invite à aller sur ma page Ressources.

10/ Laisse le temps faire son travail :

Ta créativité et ta fraîcheur ont du en prendre un coup.

Il est temps de … rien faire.

Et oui, de rien faire. Farniente !

Quand j’écris une nouvelle histoire, je passe de l’optimisme démesuré (« Mon histoire est beaucoup trop génial ! Le monde n’est pas prêt !) à la déprime (« Mais c’est pourri ce que j’ai fait ! »). C’est pour cela qu’il est essentiel de prendre du recul et de prendre ton temps. Laisse reposer ton histoire.

Vacances, piscines, sorties … Sortez-vous la tête de cette histoire nom de Dieu !

11/ Le scénario V1 retravaillé :

Maintenant que ton cerveau est plus frais, il est temps de relire ton projet.

Avec le recul, certaines choses te sauteront aux yeux. Il est temps de commencer le travail de la ré-écriture en apportant les modifications nécessaires pour améliorer ton récit.

Ajoute, corrige, enlève sans état d’âme.

N’aie vraiment pas peur de supprimer des scènes ou des les changer radicalement.

Il faut TESTER ! Tu te rendras vite compte de ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne absolument pas.

Hier, j’ai fait lire à mon co-auteur une scène que j’ai radicalement changée. Je voulais essayer quelque chose. Je lui ai fait lire et il m’a dit : « Mhhh, c’est pas une bonne idée, on perd le personnage pour telle et telle raison. » Et il avait totalement raison.

On l’a tout simplement remis en place telle qu’elle était avant, la scène, pas mon co-auteur bande de filous.

C’est vraiment l’idée : modifiez votre histoire sans avoir peur de faire des aller-retours.

12/ L’heure des retours

On la redoute tous un peu, mais il y a un moment où vous allez devoir faire lire votre scénario.

Il ne s’agit pas simplement d’avoir un retour comme ‘Ouais c’est cool ». Vous allez avoir besoin de retours constructifs sur lesquels travailler.

La question reste « À qui faire lire mon scénario ? ».

Amis non-scénaristes, amis scénaristes, votre maman, votre papa. Il va falloir demander à des gens en qui vous avez confiance. Il n’est pas nécessaire de venir du milieu cinématographique. Tout retour constructif est bon à prendre.

En revanche, vous devez absolument avoir des avis constructifs ! Un « Oui c’était bien ou un j’ai-rien-compris » ne vous aideront pas vraiment. Vous devez pouvoir avoir ce qu’on appelle des pistes d’écriture. C-a-d des points précis à venir affiner ou modifier.

Le mieux reste de demander un retour par mail, pour avoir une trace. Si c’est un retour oral, prenez l’habitude de tout noter pour y revenir plus tard. L’un de mes amis scénaristes me fait toujours des retours via des enregistrements Whatsapp. Il s’enregistre à chaud pour me faire des retours audio. Je suis libre de les ré-écouter autant de fois que je veux.

Voilà par exemple un retour d’un autre ami réalisateur. Il a vraiment fait l’effort de me faire des retours séquence par séquence. Vous voyez, grâce à son retour constructif, je suis en mesure de poursuivre mon travail.

Toutefois, il peut y avoir des exceptions, je fais par exemple toujours lire mon premier jet à ma mère. C’est complètement idiot et enfantin mais c’est très rassurant. Elle n’est absolument pas objective ! (Comme toutes les mamans je suppose) Je pourrais écrire le pire scénario du monde elle crierait au génie. C’est plutôt rassurant d’avoir aussi quelques retours peu objectifs dans ce genre. Il ne faut pas que cette étape soit démoralisante pour vous, même si elle abimera votre enthousiasme du départ assez rapidement. Voilà pourquoi des encouragements dans ce genre peuvent vous aider.

Écrire un film étape par étape scénario cinéma

Toutefois, faites attention à ne pas trop multiplier les lecteurs. Cela risque de vous embrouiller à termes.

Aussi, gardez toujours certains lecteurs frais potentiels sous le coude en cas de nouvelle version.

Si vous avez des amis dans le même cas que vous, créez vous une petite communauté de lecteurs. Vous pouvez vous lire chacun votre tour. C’est vraiment essentiel de trouver de bons lecteurs et d’avoir de bons retours.

Mais surtout, ne vous démoralisez pas ! Si vous avez réussi à écrire un premier jet, c’est que votre histoire est bonne et qu’il y a matière à la pousser un peu plus loin. Écoutez les retours mais ne les prenez pas comme des vérités absolues. Vous êtes le seul à savoir ce qui est bon pour votre histoire. Utilisez votre sensibilité pour vous guider.

13/ Le scénario V2, V3, V4

Maintenant que vous avez des pistes sur lesquels baser votre travail de ré-écriture, il est temps de vous y atteler.

Vous allez maintenant faire des aller-retours entre des retours de lecteurs et un travail de ré-écriture.

Ce travail est long et fastidieux. Vous déprimerez très probablement, ne pensant jamais parvenir à bout de votre histoire.

Cependant, il faut savoir à un moment s’arrêter. Il faut savoir préserver votre intuition de départ sans enterrer votre projet.

✔️Vous devez chercher l’équilibre de votre projet, le moment précis où tout s’imbrique parfaitement.

Attention à ne pas couler votre projet à force de corrections. Votre projet doit être remis en question mais pas dénaturer.

Vous sentirez à un moment que vous êtes allé au plus loin de votre histoire.

14/ Dossier de production :

Une fois votre scénario finalisé et votre note d’intention prête, il est temps de monter un dossier de production.

Vous regrouperez tous les éléments dans un seul et unique dossier.

J’ai écrit un article sur ce sujet que vous invite à aller lire : Comment faire un dossier de production pour un projet de film ?

Je vous explique dans cet article que mettre dans ce dossier.

15/ La note d’intention cette étape flottante :

Je n’ai pas su où mettre la note d’intention dans cette affaire. C’est pourtant un élément clé vous permettant de savoir ce que vous voulez raconter avec précision.

Vous pouvez rédiger une note d’intention avant même d’écrire votre synopsis, ou l’écrire après votre première version. Je ne pense pas qu’il y ai un moment parfait pour la rédiger.

Une note d’intention est un document de 1 à 2 pages permettant de mettre au clair vos intentions, en d’autres termes, ce qu’il y a derrière votre film. Pourquoi ce film est important pour vous ? Quel en est le sujet ? Quel point de vue portez vous sur le thème ? En quoi les personnages défendent cette idée ?

A cet égard, le scénario est la partie émergée de l’iceberg, la note d’intention la partie immergée.

Je vous invite à lire mon article sur le sujet : comment écrire une note d’intention.

Exemple de note d'intention scénario comment écrire une note d'intention

Et voilà ! Nous avons fait le tour de chacune des étapes pour écrire un scénario de film. J’espère sincèrement vous avoir aidé. Écrire un scénario est quelque chose d’assez compliqué et fatigant, mais c’est une aventure formidable ! Je vous invite à trouver votre propre méthode de travail. L’ordre de ces étapes peut vous convenir et ne pas vous convenir. C’est pourquoi il est essentiel de trouver ce qui marche pour vous.

Je vous souhaite du fond du coeur le meilleur pour vos projets.

Je ne peux que vous conseiller l’article de Tom Weil : Les 10 étapes pour écrire un film et celui de MarcMd comment écrire un bon scénario en 5 étapes.

À bientôt,

Timothée

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Votes comptés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *