fbpx

Qu’est-ce qu’un storyboard ?

Votre scénario est rédigé et vous souhaitez maintenant passer à l’étape supérieure ? Inutile de vous précipiter sur votre caméra immédiatement. De nombreux détails sont à régler avant de passer à l’action sur le tournage. Une préparation sérieuse est nécessaire. Pour cela, il existe un outil pour faciliter le tournage de votre prochain film : le storyboard. D’ailleurs, les plus grands cinéastes comme Ridley Scott ou Hitchcock sont de véritables adeptes de cet outil de travail. Et, c’est loin d’être le fruit du hasard. Pour organiser un tournage et régler les différents détails, les professionnels utilisent un storyboard.

Envie de bien vous préparer avant le tournage de votre film ? Découvrez immédiatement le storyboard pour travailler comme un pro.

Les origines du storyboard

George Mélies, l'inventeur du storyboard

Georges Mélies, un magicien, s’intéresse de près aux techniques de l’animation et de l’image à l’époque des frères Lumière vers la fin du 19e siècle. Son truc à lui est d’organiser des spectacles vivants avec des projections sur grand écran. Il adore également y ajouter ses talents de dessinateur et de peintre.

À l’origine des premiers effets spéciaux au cinéma (fondus, surimpression, etc), Georges Mélies a l’idée d’utiliser des dessins pour préparer ses films. Le concept du storyboard lui est donc généralement attribué. Toutefois, c’est Webb Smith chez Disney qui reprend cette technique à son compte en 1927 pour créer la série Oswald le lapin chanceux en 1927. Le studio reprend ensuite cette technique pour toutes ses créations. Devant le succès de Disney, l’industrie du cinéma américain adopte définitivement le storyboard comme standard dans le processus création d’un film.

Savez-vous que Hitchcok était un vrai manique pour l’organisation de ses tournages. Du coup, ce réalisateur de légende était un adepte du storyboard. A l’affût du moindre détail, le scénarimage lui permet à l’époque de planifier ses tournages comme une horloge. Tout le travail de création et de recherche est réalisé en amont pour ne rien laisser au hasard le jour J.

Le principe du storyboard

exemple de storyboard

À première vue, cela ressemble à une ébauche de Bande dessiné. Le scénarimage (storyboard en anglais) est simplement une interprétation visuelle du scénario. Il se décompose en une série de plusieurs vignettes dessinées sur une même page. Chacune d’elle correspond à un plan de votre film. Le but est de décrire de manière visuelle l’action du film et d’indiquer des éléments techniques pour le tournage.

L’intérêt d’utiliser un storyboard est double :

  • scinder l’action en plusieurs plans de façon précise et compréhensible
  • Préciser visuellement les idées du metteur en scène

Storyboard : À quoi il ressemble ?

Storyboard - Taxi Driver
Le storyboard d’un film de légende: Taxi Driver

Le scénarimage est la véritable feuille de route pour réaliser votre film. C’est tout simplement un guide visuel pendant le tournage. Cela ressemble à une bande dessinée où chaque image représente un plan. Il contient également des informations techniques comme des flèches pour indiquer les mouvements des personnages ou de la caméra (travelling, zoom) et des notes pour préciser par exemple la durée du plan.

Le storyboard peut reprendre uniquement les plans clés ou complexes de votre film. On peut également utiliser une version bien plus complète ou chaque plan est détaillé avec une image de début et une image de fin.

storyboard - plan au sol

Un plan au sol complète le tout pour indiquer l’aménagement du décor, la position de la caméra et des personnages.

Storyboard vierge

Au départ, votre storyboard prend la forme d’une simple page ou plusieurs cellules sont vides. Il suffit alors de dessiner à l’intérieur de chaque cadre pour décrire visuellement votre plan. Inutile de réaliser une œuvre d’art. On recherche juste à réaliser un croquis fidèle au futur plan à tourner. De simples bâtons pour représenter vos personnages sont suffisants. Si vous avez des difficultés avec le dessin, des logiciels de storyboard proposent des solutions avec des bibliothèques d’objets, de décors et de personnage bien fourni.

Storyboard : 3 raisons incontournables de le créer

Vous avez rédigé une vraie pépite ? Un bon scénario, c’est la base pour réaliser un film. Toutefois, passer directement à la réalisation est fortement déconseillé. En effet, le processus exige auparavant plusieurs étapes dont la réalisation d’un storyboard. Découvrez les 3 raisons d’investir du temps dans la création d’un scénarimage.

Raison n°1 Figer votre vision

Dessiner chaque plan sur un petit rectangle blanc vous oblige à imaginer comment votre scénario se traduit visuellement. Vous gagnez alors un temps énorme lors du tournage. Forcément, pas besoin de penser au placement des personnages ni au type de plan au moment d’appuyer sur le bouton « on » de votre caméra. Une météo capricieuse ? Un changement de décor ? Il est bien plus facile de s’adapter avec un bon storyboard entre les mains. En effet, vous évitez de perdre le fil conducteur de votre histoire avec cet outil.

Raison n°2 Partager vos idées

Nous avons tous une manière différente d’interpréter visuellement un récit. À la lecture d’un scénario, chacun peut interpréter donc à sa manière les personnages, les décors et les actions.

Pour éviter les erreurs et les cafouillages au sein de votre équipe, le storyboard permet de communiquer de manière visuelle votre scénario et vos désirs en matière de cadrage, mouvements de caméra, d’éclairage, etc.

Raison n°3 Convaincre

L’image a une force de persuasion incomparable. Pour vendre un projet, c’est clairement un avantage. Pourquoi ? C’est tout simple : vous avez la possibilité d’immerger immédiatement votre interlocuteur dans votre histoire avec la force visuelle storyboard. On le sait tous : « Une bonne image vaut mieux qu’un long discours ». Un producteur ou un client à convaincre ? Créez alors un beau storybaord de vos scènes les plus importantes. Impact garanti !

Le mot de la fin

Vous connaissez désormais l’importance du storyboard dans le processus de création d’un film. Toutefois, suivez ce conseil avant de griffonner vos premiers plans sur les cellules vide de votre scénarimage. Effectivement, une étape importante vous aide pour réaliser votre scénarimage si vos talents en dessin sont limités. En fait, réalisez auparavant un découpage technique de votre scénario. Il suffit alors de mettre en image ce document pour créer ensuite facilement votre storyboard.

Besoin de créer votre premier storyboard ? Téléchargez ici immédiatement un modèle vierge et le storyboard complet de mon projet « Dissonance ».

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 4.3 / 5. Votes comptés 3

Soyez le premier à noter l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page