Comment faire un storyboard ?

Ca y est ton scénario est prêt ! Ta note d’intention est impec’. Le tournage de ton film se rapproche à grand pas !

Tout d’abord félicitations ! Monter un projet n’est jamais facile, il faut l’avouer. Alors bravo à toi.

Il te reste cependant une étape cruciale pour venir à bout de ton film : celle du storyboard.

Eh oui ! Un film c’est avant tout des images et des sons ! Il va falloir maintenant retranscrire tes superbes idées de mise en scène en storyboard.

Je t’explique dans cet article tout ce que tu dois savoir sur le storyboarding.

Où trouver un modèle de storyboard vierge à imprimer ?

Pour te simplifier la tâche, j’ai crée un modèle très simple de storyboard vierge que tu es libre d’utiliser pour tous tes projets.

Tu n’as qu’à remplir la boîte ci-dessous et tu recevras par mail plusieurs modèles de storyboards vierges.

REÇOIS GRATUITEMENT MON MODÈLE DE STORYBOARD VIERGE + LE STORYBOARD COMPLET DE MON COURT-MÉTRAGE !

  • Un modèle vierge de Storyboard à utiliser à l'infini ! 
  • Le Storyboard complet (de 21 pages !) de mon court-métrage pour te donner un exemple.

Tu n'as qu'à remplir ce formulaire pour recevoir ma fiche par email.

Il ne te restera qu’à l’imprimer et le remplir.

Voilà comment procéder :

comment faire un storyboard storyboards projet de film story-bord story-bords

Pas si compliqué que ça non ?

Revenons à nos moutons.

Qu’est ce qu’un Storyboard ?

Tout d’abord qu’est ce qu’un storyboard ?

Suite de dessins correspondant chacun à un plan et permettant (lors de la préparation d’un film) de visualiser le découpage.

Le storyboard permet de visualiser le découpage d’un film en dessins. On pourrait simplifier et dire que le storyboard est une sorte de BD du film.

A quoi sert le storyboard :

Le storyboard a plusieurs fonctions, nous pourrions cependant en sélectionner deux principales :

  • Découper en plans l’action de manière claire et précise.
  • Traduire les idées du metteur en scène en images de sorte qu’elles soient bien comprises par son équipe.

Vous l’aurez compris, non seulement le storyboard permet au réalisateur de préciser ses intentions mais aussi de les communiquer à son équipe.

En effet, le scénario apporte des indications quant à l’histoire mais donne très peu d’informations quant aux choix de mise en scène du réalisateur.

Le stoyboard apporte ces réponses en donnant des informations sur la valeur du plan, sur sa composition, sur la focale utilisée, sur le mouvement de caméra et parfois même sur la durée de celui-ci.

Faut-il savoir dessiner pour faire un storyboard ?

La réponse est … NON !

Pas du tout, vous devez être en mesure de traduire vos idées correctement. Le storyboard n’est en rien une démonstration de style.

Vous ne me croyez pas ? Prenons par exemple Scorsese, tout le monde est d’accord pour dire qu’il est sans nul doute l’un des plus grands réalisateurs du monde.

Il réalise lui-même certains de ses storyboard. Et vous voulez voir à quoi ça ressemble ?

A ça :

comment faire un storyboard storyboards projet de film story-bord story-bords
Le Storyboard de TaxiDriver, chef d’oeuvre cinématographique !

On est pas vraiment sur un chef d’oeuvre ?

Aussi pitoyable vous pensez être en dessin, je suis sur que vous vous débrouillerez à merveille.

Des bonhommes bâton suffisent !

Quel logiciel utiliser pour faire un storyboard ?

Il existe de nombreux logiciels pour réaliser des stoyboards.

J’en ai testé un paquet de mon côté et je dois dire que j’ai toujours été déçu.

De plus, nous avons souvent tendance à nous rabattre sur des logiciels alors qu’un stylo fait très bien l’affaire et sortira la tête de votre écran.

Vous avez besoin d’un stylo, d’un modèle de storyboard vierge (ou de post-its), d’une imprimante et d’un scanner.

Si jamais vous souhaitez utilisé un logiciel, mon collègue de chez Commentfaireunfilm a sorti un article sur le sujet : 6 logiciels pour réaliser un Storyboard.

Toutefois, je fais depuis peu mes storyboards à l’aide d’un logiciel gratuit qui s’appelle SketchUp. J’ai écrit un article sur le sujet que tu peux lire en cliquant juste ici.

Comment faire un storyboard ?

Étape 1 : Découper la séquence

Imprime ton scénario et commence à découper ta première scène.

Ici, il n’est pas question de commencer à dessiner. Vous allez visualiser votre scène dans votre tête et noter pour chaque plan : la valeur du plan mais aussi le mouvement si il y en a un.

On appelle cela faire le découpage.

Prenons la première scène de mon projet Dissonance. Pour chaque plan, nous couperons le scénario en indiquant la valeur du plan et le mouvement si il y en a un.

SÉQUENCE 1 : SALLE DE CLASSE ÉCOLE PRIMAIRE - CRÉPUSCULE 
--------------------------------------------------------------------------------------
PLAN LARGE SALLE DE CLASSE, CÉLINE AU MILIEU, LÉGER TRAVELLING

Céline essore avec peine une serpillère. 
Céline (23 ans, chétive) porte un sweat-shirt usé, un jean bleu et des converses. Ses cheveux sont attachés, ses yeux cernés. 

Les chaises de la salle de classe ont été rabattues sur les tables. Le sol est mouillé, la porte de la classe est ouverte. Des monstres sont dessinés sur le tableau noir. 

--------------------------------------------------------------------------------------
PLAN MOYEN SUR CÉLINE, DANS SON DOS LA PORTE OUVERTE DE LA CLASSE

Elle se gratte une plaque d'eczéma sous l'oreille. Le son étouffé des notes de violon s'échappant des écouteurs est étrangement synchronisé aux grésillements de l'un des néons éclairant la salle. 
Les néons du couloir s'allument.

--------------------------------------------------------------------------------------
GROS PLAN SERPILLÈRE

Céline essore avec peine une serpillère. 
--------------------------------------------------------------------------------------
PLAN MOYEN SUR CÉLINE, DANS SON DOS LA PORTE OUVERTE DE LA CLASSE

Apparait dans son dos Hector (65 ans, membre du CDI, corpulent.), la cravate mal ajustée, poussant un chariot de livres. 

                          HECTOR : 
              (Surpris.) 
              Qu'est ce vous faites encore là vous ? Céline se retourne. 

                          CÉLINE : 
              (Retirant ses écouteurs.) 
              Pardon ? 
--------------------------------------------------------------------------------------
PLAN LARGE SALLE DE CLASSE, CÉLINE AU MILIEU AVEC HECTOR, LÉGER TRAVELLING

                          HECTOR : 
              (S'avançant vers Céline, évitant tant bien que mal les zones mouillées.) 
              Je vous avais dit qu'vous pouviez partir plus tôt. 
              (Jetant un oeil à sa montre.) 
              C'est à 8 heures non ? 

Céline passe maintenant la serpillère. 

                          CÉLINE : 
               Je finis cette pièce. 

                          HECTOR : (Paternel.) 
               Vous allez rien finir du tout. 

Hector prend la serpillère des mains de Céline. Céline reste impassible. 

                          HECTOR : (Souriant.) 
               Allez ... Du balai. 
--------------------------------------------------------------------------------------
GROS PLAN VIOLON POSÉ SUR LA TABLE

Céline attrape un étui à violon sur la table de professeur et enfile son manteau. Elle s'approche de la porte.
--------------------------------------------------------------------------------------
PLAN MOYEN HECTOR, CÉLINE EN PREMIER PLAN

                          HECTOR : Chanteur.

Céline se retourne, surprise. 
--------------------------------------------------------------------------------------
GROS PLAN SUR CÉLINE DANS L'EMBRASURE DE LA PORTE

                          HECTOR : 
               Vous m'aviez demandé ce que je voulais faire gamin.
               
--------------------------------------------------------------------------------------
GROS PLAN SUR HECTOR

                          HECTOR :
               Je voulais faire chanteur.
--------------------------------------------------------------------------------------
GROS PLAN SUR CÉLINE DANS L'EMBRASURE DE LA PORTE

Céline regarde Hector émue.

Étape 2 : Dessiner l’image correspondante

Maintenant nous allons dessiner les plans correspondants.

Une technique sympa est d’utiliser des post-its pour une ébauche facilement recomposable.

Alors pas de panique pour ceux qui ont peur de dessiner comme des CE1. Ce n’est pas un concours. Des petits bonhommes bâtons suffises.

Voilà à quoi ça ressemble :

J’ai utilisé SketchUp et Photoshop pour ces images.

Étape 3 : Supprimer du scénario découpé toutes les informations induites dans l’image

Avant de monter le tout ensemble, nous allons supprimer toutes les informations décrites dans le scénario déjà présentes dans l’image. Ca évitera au lecteur de perdre du temps à lire deux fois la même information.

Vous remarquerez que les indications sonores sont toujours laissées. Certaines actions sont difficiles à traduire en storyboards, je préfère parfois laisser une petite description pour éviter les confusions.

Étape 4 : Compiler le tout

Il nous faut maintenant coller l’ensemble de ces informations sans oublier d’ajouter le numéro des plans et pourquoi pas sa durée estimée.

J’ai utilisé Photoshop, mais rien ne vous empêche de le faire à la main ou même de faire du collage.

Encore une fois, le but est que vous soyez à l’aise. Ne complexifiez pas la tâche. Je suis illustrateur de profession, j’utilise un tas de logiciels mais cela n’est en rien une obligation.

Voilà le résultat :

comment faire un storyboard storyboards projet de film story-bord story-bords
comment faire un storyboard storyboards projet de film story-bord story-bords
comment faire un storyboard storyboards projet de film story-bord story-bords

Où trouver des exemples de storyboard de film ?

Les storyboards ne sont pas évidents à trouver sur le net gratuitement.

J’ai pour ma part une belle collection de storyboards ! Je suis très fan de ce genre d’objets !

Je te conseille vivement de te procurer le Storyboard du premier Star Wars qui est magnifique, ou encore ceux des films de Miyazaki absolument superbes.

Si vous souhaitez lire un exemple complet je vous invite à remplir la petite boîte juste en dessous pour recevoir le storyboard de mon court-métrage d’épouvante Dissonance. Par la même occasion, vous recevrez les modèles de storyboards vierges utilisés pour cet article. Libre à vous de les utiliser comme bon vous semble.

Konbini a sorti récemment un article en compilant des storyboards de films cultes, vous pouvez le lire en cliquant ici.

J’espère sincèrement avoir pu t’aider avec cet article.

Je te souhaite sincèrement le meilleur pour tes projets.

Timothée

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Votes comptés

6 réflexions sur “Comment faire un storyboard ?”

  1. Innocent EZIN ALOFAN

    Merci beaucoup pour la passion pour metier et ta générosité envers nous qui sommes aussi très passionnés de ce métier du Cinéma.

  2. « Bravossimo » Timothée on se sent moins seul avec ton aide pour l’élaboration d’un projet de scénario même si cela reste très complexe surtout quand on est « Nullissimo » en dessin comme moi
    Encore u grand merci pour tes conseils et astuces
    Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *