L’anatomie du scénario de John Truby : ce qu’il faut retenir !

Dans cet article, je vous propose un résumé du très célèbre Anatomie du scénario de John Truby. L’occasion de découvrir l’un des plus célèbres livre de théorie du scénario. 💯💯💯

Une structure, des structures : anatomie du scénario

Selon Truby, la structure en trois actes doit être remise en question. En soit, celle-ci est utile pour le débutant mais pour avancer en tant que scénariste, il faut apprendre à vous en détacher.✌️ 

En fait, un scénario est bien plus complexe que cela. L’intrigue joue de ressorts plus complexe encore qu’une division en trois moments. De plus, celle-ci ne met pas suffisamment en avant les multiples temps forts et éléments narratifs de l’intrigue.

En cela, Truby propose une anatomie du scénario approfondie, dans un premier temps en 7 étapes puis en 22.

Les 7 étapes majeures du récit selon Truby :

Ainsi étant, Truby propose dans l’anatomie du scénario une structure nouvelle en 7 étapes majeures.

john truby l'anatomie du scénario apprendre le scénario comment écrire un scénario anatomie du scénario

Comment ces étapes se connectent entre elles ?

  • Faiblesse : Un personnage a une faiblesse qui lui pourrit la vie.
  • Besoin: Et ce personnage a un besoin profond et inconscient pour « aller mieux ».
  • Désir : Ce personnage a un objectif extérieur.
  • Adversaire: Mais en face de ce personnage, un autre personnage l’empêche de réaliser son objectif. De plus, l’antagoniste doit vouloir la même chose que le héros. Ils vont rentrer en conflit.
  • Plan : Le personnage pour réaliser son objectif, et vaincre son adversaire, met en place une ou des stratégies.
  • L’affrontement : L’adversaire et le héros vont rentrer en conflit. L’enjeu principal va être de savoir qui du héros ou de l’antagoniste va parvenir à son objectif.
  • Révélation personnelle : Grâce à l’affrontement, le héros va comprendre quelque chose de fondamental en lui et réussir son objectif. En plus de vaincre sa faiblesse, le héros va combler son besoin.
  • Le nouvel équilibre : Grâce à cette révélation, le héros va se transformer et devenir une meilleure personne et mieux se comporter face au monde.
john truby l'anatomie du scénario apprendre le scénario comment écrire un scénario anatomie du scénario

Or, vous devez comprendre la synergie entre les trois piliers essentiels : faiblesse, besoin, désir. Selon moi, si vous avez compris cela, vous avez déjà fait 90% du travail ! ✌️ 

Les 22 étapes structurelles du récit : anatomie du scénario complexe

Dans son livre, Truby donne ensuite un canevas en 22 étapes encore plus précises. Si certains la décrit comme trop rigide, pour d’autres cette méthode est un vrai miracle. Fini les oublis, le scénario est carré, droit, sans failles. Et c’est le risque ! Mais trêve de bavardage, allons au vif du sujet et essayons de comprendre ces 22 étapes clés de l’anatomie du scénario.

Attention, ne pensez pas cette méthode comme une formule toute faite ! Au contraire, pensez la comme un échafaudage sur lequel baser votre créativité et construire une histoire organique. Quitte à en changer l’ordre ou à en rajouter ! Mais n’oubliez pas : c’est vous le boss !

anatomie du scénario john truby l'anatomie du scénario apprendre le scénario comment écrire un scénario anatomie du scénario

Étape 1 : Prise de conscience, besoin et désir

Dans un premier temps, vous devez définir très clairement la prise de conscience de votre héros. C’est-à-dire, la leçon que le héros apprendra de son périple.

Une fois fait, vous devez définir en sens inverse, sa faiblesse et son besoin ainsi que son désir.

En fait l’idée est que : si vous connaissez la fin, vous n’aurez pas trop de mal à arriver à bon port. De même, trouver les éléments venant accentuer le drame vous paraîtra assez évident.

C’est pourquoi vous devez définir très clairement :

  • ✔️Révélation finale

Étape 2 : Spectre et univers du récit

Spectre :

À cette étape vous devez définir le « spectre » de votre histoire, c’est à dire les éléments qui sont survenus avant votre histoire mais qui ont un impact dans le déroulement de celle-ci.

Comme Ibsen le disait si bien, votre héros doit « naviguer avec un cadavre dans la soute ».

Vous devez donc définir un évènement du passé qui continue de hanter votre héros.😱 : une sorte de blessure ouverte qui est à la source même de la faiblesse du héros.

ATTENTION : Mais ne soyez pas trop lourd ou trop explicatif. Bien au contraire, montrez à votre spectateur que vous avez une information sous le chapeau, dissimulez la ! Vous tiendrez votre spectateur.

Univers :

En effet, vous devez montrer votre univers, son « arène ». Expliquez le sous-monde de votre héros. Sans faire dans la fantasy expliquez la place de chacun. Quel est ce monde unique dans lequel vous souhaitez nous plonger ?

En d’autres termes, définissez très clairement :

  • ✔️Le spectre
  • ✔️L’univers

Étape 3 : Faiblesse et besoin

En d’autres termes, vous devez doter votre personnage d’une faiblesse psychologiques qui lui gâche la vie. Celle-ci est d’autant plus efficace qu’elle peut gâcher la vie des autres.

Cependant, vous devez le doter aussi d’un besoin, opposé à cette faiblesse. Le besoin c’est ce que le héros doit accomplir pour améliorer sa vie. Il s’agit de surpasser la faiblesse.

Maintenant, il s’agit de définir le problème. Il y a une crise mais le héros ne sait pas comment la résoudre. Cette crise doit découler de la faiblesse. Attention, il s’agit de rendre présent le problème mais pas d’en faire des tonnes. Montrez juste que le problème existe déjà.

Ainsi étant, définissez très clairement :

  • ✔️Faiblesse
  • ✔️Besoin

Étape 4 : Évènement déclencheur

Vous devez créer un évènement extérieur qui entraîne le héros à se fixer un objectif et agir ! Le héros avant l’évènement déclencheur est paralysé. Il n’agit pas. L’évènement déclencheur le pousse à agir ! Et l’embarque dans une sacrée galère.⚠️

Définissez très clairement :

Étape 5 : Désir

Le désir est l’objectif du héros. C’est la colonne vertébrale de votre histoire, le fil conducteur du récit.

Ainsi étant, définissez très clairement :

  • ✔️Le désir

Étape 6 : Alliés

Maintenant que le héros a un objectif clair, il va s’entourer d’un ou plusieurs alliés qui l’aideront dans sa quête. Or, les alliés doivent eux aussi avoir une ligne de désir claire. L’allié doit suivre au minimum les 7 étapes clés.

Peut-être que l’allié à un désir similaire à celui du héros.

Définissez très clairement :

  • ✔️L’allié de votre héros et son arc.

Étape 7 : Adversaire / Mystères

Mais l’adversaire cherche à empêcher le héros d’atteindre son objectif. En fait, l’adversaire doit piquer là où ça fait mal : c-ad la faiblesse du héros.

Toutefois, l’adversaire joue un rôle ambigu, il est effectivement en opposition à l’extérieur mais dans le fond il aide le héros à vaincre sa faiblesse.

Maintenant, posez vous les questions suivantes :

  • Qui cherche à empêcher le héros d’obtenir ce qu’il souhaite et pourquoi ?
  • Que veut l’adversaire ? Cet objectif doit être en compétition avec l’objectif du héros.
  • Quelles sont les valeurs partagées et différentes de l’antagoniste par rapport au héros ? Il doit y avoir un conflit de valeur !

Étape 8 : Faux allié

Le faux allié est un personnage qui est en apparence un allié du personnage mais qui en réalité est un adversaire du héros !

En d’autres termes, il peut être confronté à un dilemme : à force d’être entouré du héros il peut changer sa veste.

Étape 9 : Premier rebondissement-révélation et décision : modification du désir et des motivations

Mais le héros fait une découverte ! Il découvre une nouvelle information.

Une nouvelle information tombe et demande au héros de changer, modifier ou d’affiner son désir.

Vous devez créer un rebondissement ! Surprenez le spectateur ! Comment le héros réagit à cela ? Quelle décision prend-t-il ?

En soit, les rebondissement-révélations ont pour objectif de pousser le héros à prendre une décision et à modifier le cours de ses actions.

Étape 10 : Plan

Maintenant, le héros met en place un plan afin de vaincre l’ennemi. Mais cette stratégie ne fonctionne pas. Le plan est prévisible et échoue.

On arrive à une étape clé extrêmement marquée dans les films de kung-fu ou d’action ! Le héros prend du recul et part s’entraîner. C’est un moment d’introspection.

Étape 11 : Plan de l’adversaire et principale contre-attaque

Toutefois l’adversaire a un plan lui aussi afin d’empêcher le héros d’atteindre son objectif. Mais ce plan doit être complexe, faites attention à ne pas trop en dire !

Étape 12 : Dynamisme narratif

C’est pourquoi le héros met en place une série d’actions pour atteindre son objectif. Mais l’adversaire est trop fort. Cette étape peut être relativement longue. Vous alternez action et révélation.

Jusqu’à … la défaite du héros. Cette défaite l’amène a se comporter de manière amorale.

Étape 13 : Attaque par un allié

Cependant, le héros perd le combat. L’allié est là pour lui dire «  Tu t’y prends de la mauvaise façon ». C’est pourquoi le héros voit ses valeurs remises en question, il commence à questionner sa façon d’agir.

Étape 14 : Défaite apparente

On peut dire que le héros est au plus bas. En effet, il vient de perdre le combat contre l’adversaire. Le héros touche le fond. Cependant, cela pousse le héros à se relever. L’expérience doit être dévastatrice pour le héros !

Attention : si le héros voit quelques défaites à l’étape 12 et 13, l’étape 14 est on ne plus dramatique ! Il doit vraiment sombrer.

Étape 15 : Deuxième rebondissement-révélation et décision = dynamique obsessionnelle, modification du désir et des motivations

S’en suit une nouvelle révélation ! Une grande découverte ! C’est ce qui fait aussi de cette défaite une défaite « apparente ». Maintenant, le héros a enfin une preuve que sa victoire est possible ! Il décide de reprendre le combat !

Le héros est maintenant obsédé par son objectif ! Ainsi étant, rien ne le fera reculer ! Les motivations et désir du personnage sont modifiés. L’histoire prend une nouvelle direction !

Étape 16 : Révélation pour le public

Toutefois un élément essentiel de l’intrigue est donné au public et non au protagoniste comme la vraie nature de l’opposition ou l’identité rééele de l’adversaire.

Si tout au long de l’histoire vous suivez le personnage principal à la trace, vous le quittez un peu durant cette période pour jouer avec votre public.

Étape 17 : Troisième rebondissement-révélation et décision

Mais le héros découvre une nouvelle information concernant la manière de vaincre l’adversaire. Si il y a un faux allié, sa position est dévoilée au héros.

Étape 18 : Porte étroite, fourches caudines et rencontre avec la mort

Le héros est sous une pression démesurée ! Attaqué de toute part, le chemin devient de plus en plus étroit. C’est généralement le moment où le héros rencontre la mort. Il prend conscience que la vie est courte, et qu’il doit se battre pour ce auquel il croit !

Étape 19 : Confrontation finale

C’est le moment de confrontation ! Qui du héros ou de l’antagoniste va gagner ? Il s’agit moins de faire de la castagne que de lancer un débat ! LE débat ! Le héros et l’antagoniste se font face sur leurs valeurs et idées ! C’est un conflit de valeur !

En fait, il s’agit de faire comprendre au spectateur quel est d’après vous la meilleure manière d’agir.

Étape 20 : Prise de conscience du héros

La confrontation force le héros à terminer sa transformation ! Il prend conscience de qui il est réellement. Il est temps de jeter le masque ! Il affronte sa véritable identité et change sa façon d’agir.

Attention :

  • Ce que le héros apprend sur lui doit être très important.
  • Le héros ne doit pas dire de manière directe ce qu’il vient d’apprendre.

Étape 21 : Décision morale

Maintenant, il est temps de donner une preuve de ce changement moral. En accomplissant une action, le héros montre qu’il a changé pour de bon.

Étape 22 : Nouvel équilibre

Ainsi le désir et le besoin du héros comblés, le monde est de nouveau en équilibre. Mais le héros, lui a évolué.

Les éléments à retenir :

Si truby ne fait pas l’unanimité, sa méthodologie souligne un point essentiel :

En tant que scénariste, vous devez trouver des rebondissements étonnats relançant l’intrigue. C’est ce rebond qui est essentiel ! Les révélations redonnent du dynamise à votre histoire. Une révélation amène à un changement de directive pour le héros et l’ensemble de ces décisions l’amène à sa transformation !

Cependant, le nombre de ces révélations peut varier d’une histoire à l’autre, mettez en autant que vous le souhaitez du moment que cela vous plait et que cela est utile à l’histoire ! N’oubliez pas de les graduer ! Les révélations doivent être de plus en plus folles et trépidantes !

Si vous souhaitez aller plus loin, je vous invite à lire la chronique de ScenarMag sur l’anatomie du scénario de Truby. 💯💯💯

anatomie du scénario

Vous pouvez acheter l‘Anatomie du scénario de Truby en cliquant ici. (Attention, c’est un lien affilié, sans changer le prix d’achat pour vous, je toucherai une commission de 4% sur votre achat. Cela ne change rien pour vous, mais cela m’aide à continuer ce site)

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Votes comptés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *