Comment faire l’analyse d’un extrait de film ?

Que ce soit, au lycée en option cinéma, en licence de cinéma ou lors d’un concours, vous serez amené fatalement à l’exercice de l’analyse filmique. Après 5 ans d’études de cinéma, j’ai passé nombre d’examens portants sur l’analyse de séquence. Dans cet article, je partage avec vous ma méthode, mes conseils et mes erreurs pour réaliser une bonne analyse de film.

Note : Si vous préparez l’examen d’entrée pour la Fémis, je vous invite à lire leurs conseils pour cette épreuve en cliquant ici.

Qu’est ce qu’une analyse de film ?

L’analyse de film est avant tout un exercice visant à déconstruire pas à pas les techniques employées par le réalisateur pour transmettre au spectateur une ou des émotions. En vous plaçant en tant qu’analyste vous sortirez de votre position passive de spectateur pour vous positionner en tant qu’intermédiaire observateur entre le réalisateur et le spectateur.

Ainsi étant, vous serez en mesure de comprendre, de prendre du recul et d’identifier les mécanismes d’une séquence.

L’analyse de film s’appuie sur des éléments concrets du langage cinématographique permettant d’en dégager la forme et l’essence profonde.

Sur quoi est notée ma copie d’analyse de film :

Votre copie ne sera que peu jugée quant à votre créativité ou originalité. Au contraire votre copie sera jugée principalement sur ces éléments :

  • La précision de votre vocabulaire cinématographique.
  • La qualité de votre argumentaire dans sa logique.
  • La construction de votre plan et la réponse à une problématique finement choisie.
  • La capacité à mettre en lien des oeuvres dans l’amplitude et la justesse culturelle.
  • Culture artistique maîtrisée et « non-anectdotique ».
  • Qualité de la réflexion, du raisonnement et des transitions.
  • La qualité de votre rédaction.

Les erreurs les plus communes dans l’analyse de film :

Ma première analyse de film était une catastrophe, je pensais qu’il s’agissait d’une analyse symbolique. Je pensais judicieux de répertorier les symboles graphiques présents dans l’image.

L’analyse filmique, au contraire, se base sur des éléments au départ purement d’observation et d’écoute, là où le symbolisme est interprétatif.

Évitez donc d’attribuer à l’auteur des intentions ou un message intrinsèque. Votre rôle est de comprendre le fonctionnement de la scène. C-a-d d’analyser sa construction et sa pertinence grâce au langage du 7ème art. Bien entendu, libre à vous de voir un message ou des intentions dans l’oeuvre mais cela n’est que votre ressenti, votre point de vue. Bien que je comprenne cette volonté d’expression, cela dépasserait l’exercice analytique.

Ciblez une problématique :

Après avoir visionné l’extrait 2 ou 3 fois, posez une problématique en rapport avec la séquence étudiée. Elle doit être claire et engager un raisonnement logique. Soyez précis, vous devrez répondre à cette problématique dans votre analyse. Elle sera à la base de votre argumentaire.

Ne faites pas l’erreur de trouver la problématique après avoir rédigé votre analyse !

En répondant à cette question vous guiderez votre argumentaire, votre regard et orienterez votre analyse.

Par exemple vous pouvez partir d’une problématique très simple :

  • Comment (RÉALISATEUR) fait-il monter le/la (ENJEU DE LA SCÈNE) dans cet extrait ?
  • Comment le montage de (RÉALISATEUR) permet de faire monter (L’ÉMOTION EN QUESTION) tout au long de la scène ?

Ce qu’il faut dans un premier temps observer dans une analyse filmique :

Pour l’instant vous allez observer et noter des éléments très simples d’analyse en veillant à utiliser des notions du langage cinématographique avec précision. Même si cela peut vous paraître évident ce n’est que sur cette base que vous pourrez construire votre analyse. Ces observations joueront donc le rôle de base, d’étayage à votre analyse. Il est bon de noter tout cela sur un papier : son, image, temps, espace, montage, lumières etc.

L’oeuvre et son auteur :

  • Quel est le titre de l’oeuvre ?
  • Qui est le réalisateur ?
  • De quel nationalité est le film ? Et l’auteur ?
  • Quelle est sa date de sortie ?
  • Quel genre identifiez-vous ?
  • Est-ce une fiction ou un documentaire ou encore un film d’animation ?
  • L’histoire en quelques lignes ?

Le scénario :

  • L’enjeu de la scène.
  • Les dialogues.
  • La tension dramatique.
  • Les rapports de force entre les personnages.

Les plans :

  • Les échelles de plans (Gros plans, plan large …)
  • La durée des plans (Plan séquence ?)
  • Les focales. (35mm ? 50mm ? …)
  • Les mouvements de caméra. (Travelling, grue, fixe ? …)
  • Les angles (plongée, contre-plongée, neutre?)
  • La composition du cadre.
La cité des enfants perdus (1995) | MUBI
Notez l’utilisation d’une courte focale si elle sert le propos. Dans ce cas précis, Jeunet exacerbe l’aspect étrange de la scène.

La lumière :

  • L’ambiance lumineuse.
  • Les tons et teintes.
Quels films ont la plus belle photographie selon l'American Society of  Cinematographers ? | CNC

Les décors :

  • Où se passe la scène ?
  • Quels lieux sont présents à l’image ?
  • L’époque si identifiable.
  • De jour de nuit ?
  • Quid des objets, meubles et éléments graphiques dans l’image ?
  • La gestion de l’espace.

Le son :

  • Les effets de sound design.
  • Le travail de la voix.
  • Voix off ?
  • Les bruitages.
APOCALYPSE NOW - Anecdotes [CINECLAP, le cinéma qui fait référence]
Dans Apocalypse Now, le son du ventilateur est remplacé par le bruit d’un helicoptère. Cette dissonance sonore rappelle les troubles de stress post-traumatique.

Le montage :

  • Les raccords (Dans l’axe ? Regard ? …)
  • Le type de montage (Parallèle ? Alterné ? …)
  • La temporalité du film (Flashback, flashforward ? …)

La musique :

  • L’intégration de la musique dans la scène ?
  • La ponctuation musicale ?
  • Son rythme ?
  • Ce que la musique vient souligner ?

Le jeu d’acteur :

  • Comment se positionnent les acteurs par rapport à la caméra ?
  • Comment jouent-ils ?
  • Qui sont les acteurs présents ?
  • Quels costumes ?
  • Les animaux font-ils partis de la scène ?

Inventivité :

  • En quoi le traitement est-il novateur ? Moderne ?
  • Quelle inventivité dans cette séquence ?

Ce que vous pouvez ajouter grâce à vos connaissances personnelles

  • Placez le film dans l’histoire du cinéma.
  • Placez le film dans la filmographie du réalisateur.
  • Comparez la séquence à d’autres films.
  • Utilisez vos connaissances en texte théorique pour améliorer votre analyse.
  • Avez-vous des liens à faire avec d’autres oeuvres littéraires, plastiques, musicales, philosophiques ?

Le plan de votre analyse :

A partir de la problématique posée, vous utiliserez vos éléments d’observation pour répondre à votre question initiale. Grâce à votre travail d’observateur, vous verrez surement se démarquer une forme intéressante de mise en scène.

J’espère avoir pu vous aider dans l’écriture d’une analyse d’extrait de film.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 4.9 / 5. Votes comptés 8

Soyez le premier à noter l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page