Les 36 situations dramatiques de Georges Polti

36 situations dramatiques de Georges Polti : le guide

Depuis quelques jours, vous êtes très enthousiaste pour l’écriture de votre prochain scénario avec un personnage génial en tête. Cependant, vous êtes frustré. En effet, vous galérez à construire une histoire à la hauteur de ce premier rôle. Des idées, vous en avez bien sûr. Cependant, aucune intrigue ne vous semble à la hauteur pour l’instant. Désespéré ? J’ai une solution pour vous ou plutôt un livre : les 36 situations dramatiques de Georges Polti.

Envie d’en savoir davantage ? Découvrez immédiatement comment cet ouvrage peut vous aider dans la création de votre scénario.

Situation dramatique : de quoi on parle ?

Pour produire un bon scénario, de bonnes fondations sont requises. Ainsi, une situation dramatique est la base indispensable pour écrire une intrigue qui tient la route.

En effet, elle constitue la motivation principale de votre héros à agir. C’est même la raison d’être de l’histoire en fait.

3 Ingrédients de base sont nécessaires : le sujet, le but et le conflit.

Le sujet est tout simplement le personnage principal du film. On parle également de « protagoniste » pour le nommer. Il poursuit un but. C’est même sa raison d’être. Pour être efficace ce but doit répondre à plusieurs critères :

  • unique
  • connu rapidement par le spectateur
  • motivé
  • difficile à atteindre
  • bien défini (pas trop large ni imprécis)
  • désiré profondément par le protagoniste

Toutefois, cette quête est entravée par un obstacle : c’est le conflit. La difficulté doit être aiguë pour créer une tension dans l’intrigue. Elle doit mettre en péril le but du protagoniste. Cet obstacle doit aussi mettre en avant les défauts et les faiblesses du héros.

Le point sur les 36 situations dramatiques de Polti

36 situations dramatiques de Polti: la couverture originale du livre

Écrivain français du 19e siècle, Georges Polti doit aussi sa renommée sur l’art d’écrire des pièces de théâtre avec 2 livres dont « L’art d’écrire des personnages » et la référence « Les trente-six situations dramatiques ».

Cet auteur a une théorie toute simple. Selon lui, il est possible de classer toutes les histoires selon un cas dramatique de référence. Après son travail d’inventaire, Polti décompte 36 situations dramatiques de base. Il les présente ainsi une à une dans son livre pour en présenter les mécanismes principaux.

Le répertoire complet des 36 situations de Polti

Retrouvez ci-dessous la liste des 36 situations dramatiques énoncés par Polti :

  1. Implorer : un personnage en péril implore qu’on le tire de l’embarras.
  2. Sauver : un personnage se propose pour en sauver un ou plusieurs autres.
  3. Venger un crime : un personnage venge le meurtre d’un autre personnage.
  4. Venger un proche : une vengeance au sein d’une même famille.
  5. Être traqué : un personnage doit s’enfuir pour sauver sa vie.
  6. Détruire : un désastre survient, ou va survenir, à la suite des actions d’un personnage.
  7. Posséder : un désir de possession (un bien, un être, etc.) contrevenu.
  8. Se révolter : un personnage insoumis se révolte contre une autorité supérieure.
  9. Être audacieux : un personnage tente d’obtenir l’inatteignable.
  10. Ravir ou kidnapper : un personnage kidnappe un autre personnage contre sa volonté.
  11. Résoudre une énigme : un personnage essaie de résoudre une énigme difficile.
  12. Obtenir ou conquérir : un personnage principal essaie de s’emparer d’un bien précieux.
  13. Haïr : un personnage voue une haine profonde à un autre personnage.
  14. Rivaliser : un personnage veut atteindre la situation enviable d’un proche.
  15. Adultère meurtrier : pour posséder son amante, un personnage tue son mari.
  16. Folie : sous l’emprise de la folie, un personnage commet des crimes.
  17. Imprudence fatale : un personnage commet une grave erreur.
  18. Inceste : une relation impossible entre proches.
  19. Tuer un des siens inconnus : un personnage tue un proche sans le savoir.
  20. Se sacrifier à l’idéal : un personnage donne sa vie pour un idéal.
  21. Se sacrifier aux proches : un personnage se sacrifie pour sauver un proche.
  22. Tout sacrifier à la passion : une passion se révèle fatale.
  23. Devoir sacrifier les siens : pour un idéal supérieur, un personnage sacrifie un être proche.
  24. Rivaliser à armes inégales : un personnage décide d’affronter un autre plus fort que lui.
  25. Adultère : un personnage trompe un autre personnage.
  26. Crimes d’amour : un personnage amoureux s’égare et commet un crime.
  27. Le déshonneur d’un être aimé : l’être aimé se livre à des activités répréhensibles.
  28. Amours empêchées : un amour est entravé par la famille ou la société.
  29. Aimer l’ennemi : un personnage en aime un autre même s’il est son ennemi.
  30. L’ambition : un personnage est prêt à tout pour concrétiser son ambition.
  31. Lutter contre Dieu : un personnage est prêt à affronter Dieu pour assouvir son ambition.
  32. Jalousie : mépris et jalousie amènent un personnage à poser des actes regrettables.
  33. Erreur judiciaire : un personnage est injustement accusé et condamné.
  34. Remords : rongé par la culpabilité, un personnage a des remords.
  35. Retrouvailles : après une longue absence, des personnages se retrouvent ou se reconnaissent.
  36. L’épreuve du deuil : un personnage doit faire le deuil d’un personnage aimé.

Dans son livre, Polti décrit évidemment de manière plus détaillée chaque cas avec plus de 1200 exemples du Théâtre.

Sur le site Vodkaster, une liste de films récents est classée selon la liste de Polti. Ainsi, vous pouvez vous aussi classer vos œuvres préférées et repérer les cas qui ont votre préférence. Cela constitue un bon point de départ pour vos propres créations.

5 raisons d’utiliser les 36 situations dramatiques

Vous souhaitez écrire votre premier scénario ? Les 36 situations dramatiques de Polti représentent un outil de référence pour s’initier à l’écriture.

Raison n°1 Trouver une idée

Selon Polti, chaque histoire peut être classée parmi ses 36 situations dramatiques. Avec une telle base de référence, il est ainsi plus facile de trouver une idée et de la développer. Vous avez un personnage en tête ? Trouvez-lui alors un but et un conflit avec ces 36 cas. Vous pouvez même tester plusieurs idées et les comparer.

Raison n°2 Structurer une histoire

Chaque situation de Polti possède son propre canevas. C’est comme une recette de cuisine de base à personnaliser. Vous disposez alors d’un cadre idéal pour imaginer votre intrigue.

Raison n°3 Gagner du temps

Assembler d’un Puzzle sans disposer de son modèle est long et fastidieux.

Pour éviter de perdre du temps et avancer dans l’écriture, utiliser des méthodes et des références est efficace. Ainsi, vous progressez dans vos capacités à rédiger un scénario et vous maintenez votre motivation avec du travail concret.

Polti fournit donc un outil précieux pour écrire un scénario quand on débute dans le métier.

Comment utiliser les 36 situations de Polti ?

Le travail de Polti est une excellente base pour apprendre à structurer une histoire pour votre premier scénario.

Rechercher une idée est à la portée de tous. En revanche, trouver l’idée de base pour écrire un bon scénario est plus difficile. En effet, son potentiel de départ doit permettre de surprendre, émouvoir, rebondir…

Polti fournit donc un superbe outil pour étayer et développer les prémisses d’une bonne histoire.

Ensuite avec l’expérience, vous êtes apte à prendre du recul avec la théorie. Vous avez alors toute la latitude pour libérer votre créativité. Cependant, il est toujours bon de garder les bases du métier à l’esprit pour produire un travail de qualité. Les 36 situations dramatiques de Polti restent ainsi une base incontournable à consulter régulièrement.

Le mot de la fin

Vous êtes désormais familier avec la théorie de Polti sur les 36 situations dramatiques.

Avant de chercher l’idée de votre prochain scénario, suivez ce conseil. Gardez un carnet de note à votre portée en permanence. Vous pouvez ainsi consigner sur le champ vos nouvelles idées et les tester. Posez-vous alors cette simple question : « Que se passerait-il si… ? ». De nombreuses possibilités apparaissent? C’est bon signe. Au contraire, c’est laborieux ou flou? Abandonnez immédiatement cette piste.

Impatient d’appliquer les 36 situations dramatiques de Polti dans votre scénario ? Accédez sans attendre à mon modèle de scénario préformaté pour commencer à écrire du bon pied.

J’espère vous avoir éclairé sur ce sujet.

A très bientôt sur Apprendre le Scénario.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Votes comptés

1 réflexion sur “36 situations dramatiques de Georges Polti : le guide”

  1. Viallon Dominique

    Je connaissais déjà les 36 situations dramatiques de Poldi, mais vous en faite une approche d’une lecture très simple et agréable. Par contre je n’ai pas reçu votre guide gratuit ni dans mes mails ni dans mes indésirables?
    Bon weekend. Doowmée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *