3 techniques pour rendre un personnage empathique

En ce moment, je réfléchis beaucoup au lien d’empathie qui se crée entre un personnage et le spectateur. Je me demande véritablement comment améliorer cette connexion. J’ai commencé à fouiller à droite à gauche et je suis tombé sur une super vidéo d’interview de Karl Iglesias sur l’empathie. Et j’ai été agréablement surpris ! Dans cet article, je vais te donner 3 techniques pour rendre un personnage empathique tirées de cette vidéo.

L’empathie qu’est ce que c’est ?

L’empathie, c’est la capacité à s’identifier à ce que quelqu’un ressent. On dit d’un personnage qu’il est empathique quand il crée chez nous des émotions car nous le comprenons, nous ressentons avec lui.

L’empathie c’est ce qui fait que nous nous intéressons à l’aventure d’un personnage. L’être humain est un être profondément empathique, nous sommes capables de nous mettre à la place de l’autre. Vous ressentez quand quelqu’un est triste, vous ressentez sa joie, vous ressentez sa peine.

Lorsque nous regardons un film, nous oublions complètement l’illusion, nous sommes avec le personnage qui lutte, qui crie, qui pleure ! Avec l’empathie, nous sommes l’autre.

En tant que scénariste, nous devons faire en sorte de créer ce lien si fort.

Mais … cette empathie n’est pas automatique. Que ce soit dans la vraie vie ou devant un film.

La question est : comment rendre un personnage empathique.

Technique n°1 : Nous faire nous sentir désolé pour le personnage

Dans son interview, Karl Iglesias identifie trois techniques majeures.

La première : nous faire nous sentir désolé pour le personnage.

Par exemple, à un moment dans votre histoire, votre personnage est traité avec injustice. Face à l’injustice, le spectateur ne peut que ressentir de l’empathie.

Qui aime voir quelqu’un se faire insulté, maltraité, négligé, trahi ? Personne !

A ce moment là, nous nous sentons désolé pour ce personnage.

Voilà un superbe exemple de Iglesias, et j’adore cette pub. En 1 minute nous avons de la peine pour cette pauvre lampe IKEA. Regardez et vous verrez.

Prenons maintenant par exemple le premier Harry Potter. Harry vit sous un escalier, se fait traité comme un esclave et est maltraité par son cousin. En deux minutes nous nous sentons lié à lui.

Ou encore cette scène asbolument terrible de A la recherche du bonheur où Will Smith, sans le sou, dort dans les toilettes de la gare avec son fils.

Technique n°2 : Montrez que le personage est comme nous … humain.

La deuxième technique évoquée est la suivante : montrez l’humanité de votre personnage.

Il s’agit là de montrer que le personnage s’inquiète pour quelqu’un d’autre que lui-même.

Coup classique : un personnage commet des méfaits (pas bien) … pour payer les soins de sa mère malade (bien).

Karl Iglesias donne pour exemple le film Leon. Dans ce film de Luc Besson, Leon est un tueur à gage. Il execute les contrats sans jamais rien ressentir. Nous le voyons tuer sans aucune hésitation. Pas top pour créer de l’empathie non ? Mais durant la scène suivante, Leon s’occupe … de ses fleurs qu’il aime plus que tout.

A ce moment là, nous comprenons que Leon a un coeur, tout comme nous. Il ressent, il a des sentiments. Il n’est pas cet être mécanique et sanglant.

Vous devez montrer votre personnage avoir lui même de l’empathie pour autre chose que lui-même.

Technique n°3 : Admiration !

Il y a des choses que nous aimons chez les êtres humains : le courage, la persévérance, la tendresse.

Ce sont des qualités que nous reconnaissons volontiers chez les autres.

Tout comme le fait d’être le meilleur dans quelque chose : le meilleur cuisinier, le meilleur guerrier, le meilleur chanteur etc.

Tout simplement parce que nous admirons cela ! Cela force l’admiration et … l’empathie !

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à lire mon autre article sur le sujet : Au secours mon personnage est antipathique !

Vous connaissez maintenant trois techniques pour créer plus d’empathie.

J’espère avoir pu vous aider.

A bientôt sur apprendre le scénario,

Timothée

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Votes comptés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *