Écrire un scénario : le thème

Un bon scénario parle de quelque chose. L’histoire est le vecteur d’un thème, d’un point de vue, d’une problématique.

Qu’est ce que le thème ?

Dans son livre Inside Story, Dara Marks définit le thème ainsi :

Le thème est une énigme. Il n’est pas visible alors que d’une manière ou d’une autre il est terriblement important. Il est subtil et en même temps remarquablement porteur de sens. Sans thème une histoire ne saurait avoir d’impact, car le thème est ce qui donne le sens aux actions de l’intrigue et un but au mouvement des personnages.

👉 Le thème répond à la question : de quoi ça parle vraiment cette histoire ?

Le thème est souvent très clair et très simple : La famille, les croyances, la justice …

Il y a la surface : l’histoire et ce qu’il y a sous la surface : le thème.

En quelque sorte, « l’histoire véhicule le sens et le thème » (Les Fondamentaux du scénario) et le thème induit l’histoire. 

👉 Le thème ce n’est pas ce que l’histoire raconte, c’est ce dont l’histoire parle.

Point de vue thématique :

Une histoire n’est pas seulement une combinaison de péripéties, une histoire est un point de vue sur le monde. L’histoire pour l’histoire n’a pas grand intérêt pour le spectateur. Une histoire doit nous faire vibrer en touchant nos valeurs et nos croyances.

👉 Que pense l’auteur du thème ? Voilà la question !

➡️ Le thème pose un sujet, l’auteur expose un point de vue thématique. Le thème est à la fois l’origine de l’histoire mais aussi sa sous-intrigue. L’aventure du héros doit exposer le point de vue thématique de manière indirecte. De même, les personnages créent différents points de vue thématiques.

Note : L’exercice fatal que vous connaissez déjà surement est la note d’intention. Tout scénario vient avec une note d’intention. Elle fait en général une à deux pages et exprime avec clarté thème et point de vue thématique.

Dans les films :

Par exemple, thème : La justice; point de vue thématique : La justice est imparfaite.

On pourrait tout à fait concevoir une intrigue en trois acte comme une bonne vieille dissertation scolaire : thèse, antithèse, synthèse. Il est important en cela que vous définissiez très clairement votre thème et la réponse que vous apportez à ce thème. Dans cet exemple, le héros pourrait durant l’acte 1 croire en la justice et réussir ses études d’avocat (thèse), se rendre compte que la justice ne marche qu’au pot de vin (antithèse), puis décider de se faire justice soi-même (synthèse).

Exemple :

  • Prémisse : Un jeune courtier fauché intègre une prestigieuse société de trading dans le but de devenir extrêmement riche qu’importe le prix.
  • Thème : la réussite
  • Point de vue thématique : La réussite c’est s’occuper des siens et profiter du temps avec sa famille.

Maintenant, il s’agit grâce à vos héros d’exprimer ce thème indirectement, que l’histoire véhicule indirectement un point de vue thématique. Comment le héros réagit au thème ? Que pense-t-il de la réussite ? Comment agit-il pour l’obtenir ?

Pour que le thème puisse s’exprimer, il doit se rattacher à l’action du protagoniste. On peut dire que : les actions du protagoniste ont pour fonction d’exprimer le thème. Inside Story de Dara Marks. 

➡️ A vous ! Quel est le thème de votre histoire ? Quel est votre point de vue thématique ? Comment vos personnages le véhicule ?

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Votes comptés

4 réflexions sur “Écrire un scénario : le thème”

  1. Bonjour, merci pour toutes les connaissances que tu partages avec nous.
    j’ai une question :

    C’est vraiment quoi la différence entre un Thème et un sujet ? je crois que je ne suis pas le seul a avoir ce problème d’embrouille.

    ou bien si le Thème expose le sujet, alors le Sujet est en quelque sorte la formulation du point de vue thématique de l’auteur en une phrase ? d’où dans un film on pourrait avoir 1 thème avec plusieurs sujets ?

    éclairer moi un peu sur ce point. Mercii

    Ça serait sympa de nous faire un article séparément sur le Synopsis , le TRAITEMENT et Séquencier.

    1. Salut Luc, merci pour ton commentaire.
      La différence entre le sujet et le thème … Je ne saurais te dire ce qu’en disent les théoriciens du scénario. De mon côté je ne me tracasserais pas avec cette nuance, je ne pense pas qu’il y ait une définition précise et actée sur celle-ci.
      Par exemple pour le film La guerre est déclarée :
      Thème : la maladie
      Sujet : comment vivre avec un enfant malade ?
      Toutefois, je pense pas que ce soit nécessaire de s’embourber dans ces définitions. Ce que tu exposes dans ton commentaire me paraît bien. Si cette définition te convient en tout cas.
      Quant aux articles que tu proposes, c’est une très bonne idée. Je m’en occupe 😉 As tu d’autres idées et autres sujet que tu aimerais éclairer ?
      Bien à toi
      Timothée

  2. Merci pour ta réponse, ça fait plaisir .
    Et d’ailleurs je tiens a te dire que malgré que j’ai fait 3ans de Licence de dans une école de cinéma télévision ici chez moi au Bénin( Afrique de l’ouest) et malgré toutes les lectures des bouquin de Truby et Dara Marks c’est sur ton site que j’ai pu vraiment trouver des réponses et des compréhensions clairement satisfaisantes à plusieurs choses superflus.

    vive ton site, du courage et continue comme ça de.

    De nouvelles Suggestions d’articles viendront après après avec le temps.

    Tu as parlé de ton court métrage dans l’article du storyboard. y a deja un liens de visionnage du film ?

    encore merci…

    1. Timothée MEYRIEUX

      Bonjour Luc,
      Incroyable d’être lu au Bénin ! C’est génial !
      Content d’avoir pu t’aider à clarifier certains points.

      Le court métrage que tu as pu lire a obtenu une aide à la ré-écriture du CNC mais n’a pas obtenu de subventions à la production. Du coup le projet a été avorté ! Mais tout se passe bien pour mes nouveaux projets. Je croise les doigts pour obtenir suffisament d’argent cette fois-ci.

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *