oStorybook le logiciel GRATUIT et opensource d’écriture de scénario

Après vous avoir proposé une liste des meilleurs logiciels d’écriture de scénario (pour la plupart payants), je voulais vous parler du logiciel gratuit oStorybook.

oStorybook est un outil dédié au écrivains, qu’ils soient romancier, nouvelliste, dramaturge ou même scénariste. Il peut même se révéler utile pour composer un site Web ou encore pour rédiger un rapport.

Quels sont ses avantages ?

En tout premier lieu c’est un Logiciel Libre et à ce titre il est aussi 
gratuit. Logiciel Libre veut dire que vous êtes libre :

  • de l’exécuter pour tous les usages,
  • d’en étudier le fonctionnement et de l’adapter à vos propres besoins,
  • d’en redistribuer des copies (ce qui implique la possibilité aussi 
    bien de donner que de vendre des copies),
  • de l’améliorer et de distribuer ces améliorations au public, pour en 
    faire profiter tout le monde.

De ce fait le code source du logiciel est mis à disposition gracieusement et sans condition.

Oui, c’est bel et bon, mais quels sont ses caractéristiques ?

Essentiellement oStorybook peut s’adapter à vos propres pratiques, ce n’est pas le logiciel qui va vous imposer de travailler d’une certaine 
manière. Certes il y a des recommandation, mais libre à vous de les respecter ou pas.

>> Télécharger oStorybook

oStorybook gère une véritable base de données constituée de l’ensemble des éléments d’un ouvrage écrit.

Ces éléments sont pour la partie « écriture » proprement dite :

  • des parties : pour les ouvrages importants en volume il est possible 
    de créer autant de partie que nécessaires ;
  • des chapitres : c’est l’unité de regroupement de base pour un roman, 
    dans le cas d’une pièce de théâtre les chapitres deviendront des actes.
  • des scènes : c’est l’unité minimale de construction, une scène au sens 
    dramaturgique c’est une action unique, un ou des lieux, un ou des 
    personnage déterminés. Lorsque l’un de ces éléments change, par exemple 
    l’arrivé d’un nouveau personnage, il y aura une nouvelle scène.

Autour de la narration :

  • des points de vue : l’histoire peut être raconté selon différent 
    points de vue.
  • des personnages : pour chacun d’eux on peut décrire en détail ses 
    caractéristiques.
  • des lieux : la richesse du détail de la description d’un lieu peut 
    parfois faire la richesse de l’œuvre.
  • des objets : certains peuvent avoir un rôle primordial dans l’histoire 
    qui est racontée.
  • des images ou des photos : les auteurs ont parfois besoin de 
    visualiser ce qu’ils racontent.
  • des actions : ce sont les points d’accroche sur lesquels le compteur 
    base son récit.

Tous ces éléments existent, quelque soit le récit, l’avantage de oStorybook est qu’il organise tout ça et surtout vous le restitue selon 
vos besoins.

Moi je m’en sors très bien avec mes carnets et mes petits bouts de papier !

>> Télécharger oStoybook, le logiciel gratuit et opensource d’écriture de scénario.

C’est évident, vous n’aurez peut être pas besoin de oStorybook. Mais faites en l’essai, vous verrez qu’à minima il fonctionnera comme une 
simple machine à écrire, et puis, très vite, vous serez tenté d’utiliser les autres éléments de manière à vous assurer de la cohérence de votre récit.

Et du côté de la technique ?

oStorybook est développé en Java ce qui lui permet une compatibilité pour toutes les plateformes sous Windows, MacOS et Linux. Ce n’est pas encore disponible sous Android mais ça le deviendra certainement un jour.

En conclusion c’est quoi l’avantage principal ?

La gratuité ? Oui peut être, mais pas seulement. Du point de vue fonctionnelle je dirais que c’est sa flexibilité. Moyennant un, petit, 
apprentissage on peut vraiment adapter oStorybook à ses propres besoins. C’est d’ailleurs là que réside la principale différence avec d’autres logiciels comparables.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Votes comptés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *