Comment faire un pitch vidéo pour ton film ?

Ma compagne vient d’être sélectionnée à WefilmGood. Pour ceux qui ne connaissent pas, cette plateforme permet la mise en relation d’auteurs et de producteurs. Une belle initiative qui pourrait j’en suis certain vous aider.

Mais cette chouette nouvelle en amène une autre. Elle va devoir réaliser un pitch vidéo de 1 minute et 30 secondes de son projet.

Je me suis dit qu’un retour sur cette expérience pourrait vous intéresser. Dans cet article, je vous partage tout ce que j’ai appris de cette expérience et tous les conseils que mes amis auteurs m’ont donné.

Un pitch vidéo qu’est ce que c’est ?

Un pitch vidéo c’est une vidéo de vous, présentant votre projet dans les grandes lignes. L’idée ? Donner envie à des producteurs de se lancer dans l’aventure à vos côtés. En d’autres termes, il s’agit d’être accrocheur voir même … vendeur.

En 1 minute 30, il vous faudra présenter l’intrigue, vos inspirations et qui vous-êtes.

Il y a cependant un cahier des charges. Pas de montage. C’est uniquement vous face à votre caméra en continu durant 1 minute 30.

Le plan pour un pitch vidéo efficace :

Voilà un plan pour vous guider tout au long de cet exercice.

  • Bonjour, je m’appelle XXX, mon film s’intitule …
  • Commencer par contextualiser l’univers du film. En gros dans quoi on est : de la comédie ? De l’horreur ? Quelle atmosphère ? Cadrez le projet.
  • Pourquoi ce projet ? Partez de ce qui vous a inspiré.
  • Vient maintenant votre synopsis court : « C’est l’histoire de …. ». Un pitch le plus clair et simple possible
  • Conclure en revenant aux intentions avec des phrases accrocheuses. Pourquoi tu portes ce film ?

Un exemple de pitch vidéo :

Et voilà le résultat du pitch de ma compagne. On aurait pu mieux faire mais c’est tout à fait honnête, sincère et sans superflus.

L’avantage du pitch vidéo par rapport au pitch en direct

Contrairement au pitch devant des spectateurs, vous pouvez essayer plusieurs possibilités !

Essayez au moins 10 variantes !

Vous verrez à force de vous répéter votre pitch prendra forme et s’améliorera au fur et à mesure.

N’hésitez pas à faire venir un ami pour qu’il vous donne des retours et vous motive !

C’est un exercice assez éprouvant pour les timides que nous sommes, alors autant se faire épauler.

Les meilleurs conseils de mes amis auteurs :

Comme je ne connaissais pas cet exercice, j’ai demandé de l’aide.

Un message Whatsapp plus tard je me retrouve bombardé de conseils de mes amis auteurs.

Et voilà ce que j’en ai tiré.

  • Soyez hyper sincère.
  • Faites des choses simples.
  • Ne lisez surtout pas vos notes ! Essayez d’être naturel.

Vous pouvez très bien vous prêter au jeu et faire un peu de mise en scène mais c’est une stratégie assez bancale. Même si vous pourriez tirer une certaine originalité de votre vidéo, vous risquez aussi de perdre des voix. Tout le monde ne se prêtera pas au jeu. Alors essayez de rester simple de préférence.

Concernant la sincérité, je pense que c’est vraiment le plus important. N’ayez pas peur de vous livrer. Vous avez en face de vous (derrière l’ordinateur) des gens qui aiment les films. Ils comprendront votre engagement si vous vous livrez.

Et si je n’ai pas de matériel vidéo ?

Et là, vous vous dites perfectionniste que vous êtes : Mais je n’ai pas le matériel nécessaire !

Et oui, tout le monde n’a pas un matériel vidéo professionnel à portée de mains. En revanche, votre téléphone est j’en suis sûr, amplement suffisant à la réalisation d’un pitch.

Le pitch vidéo n’est pas un test sur votre capacité à réaliser. Ne vous inquiétez pas ! 

En revanche, faites preuve de bon sens. Ne montrez pas votre incapacité à réaliser pour autant !

  • Filmez vous avec un cadre logique. Pas de gros plan ni de plan d’ensemble.
  • Faites un cadre propre et carré.
  • Vérifiez la mise au point.
  • Essayez d’avoir un éclairage diffus.

Et surtout …

Attention au son !

Passe encore une image au smartphone en revanche faites attention au son.

Si vous n’avez pas de matériel son ce n’est pas un soucis, faites juste attention à l’acoustique des lieux. Évitez une résonance trop prononcée dans les lieux clos.

A la limite, utilisez le micro de vos écouteurs.

Si vous avez du matériel :

Si vous avez du matériel tant mieux !

Mais attention toutefois à une chose. Je me demande même si ça ne fait pas « trop ». Il faut rester sobre au risque de rater l’exercice en vous concentrant sur la forme et non sur le fond !

Le pitch … c’est avant tout un pitch. On jugera votre capacité à présenter votre projet en premier lieu.

Pour le pitch de ma compagne, nous avons décidé de ne pas trop en faire. On avait ce qu’il fallait pour faire un éclairage en trois points etc. Mais c’était too much. On a même zappé l’étalonnage. De toute manière on le sent très clairement quand on en fait trop.

Je pense vraiment qu’il y a une juste mesure. Visez la lisibilité et évitez la sur-enchère.

Voilà, j’espère avoir pu vous aider.

Je vous souhaite comme toujours le meilleur.

Je vous dis à bientôt sur apprendre le scénario.

Timothée

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Votes comptés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *